Faits sur le Champagne Brut

Le Champagne Brut est sec au goût, avec de très faibles niveaux de sucre dans la bouteille, bien que cela n’ait pas toujours été le cas. Autrefois, le champagne était fait avec des quantités considérables de sucre supplémentaire ajouté après la deuxième fermentation afin d’ajuster les niveaux de sucrosité en fonction de la dent sucrée de la journée.

6 styles de champagne à connaître

Extra Brut – Le Champagne Extra Brut est fait avec des niveaux de sucre extrêmement bas, résultant en un style sec avec seulement 0-6 grammes de sucre par litre (.6% de sucre).

Brut – Signifiant « sec, cru, non raffiné » en français, le style Brut du Champagne a un goût assez sec en bouche avec une teneur en sucre inférieure à 15 grammes par litre (1,5% de sucre).

Extra Dry – Bien que le nom semble indiquer que ce style de champagne aurait un goût plus sec qu’un champagne brut, ce n’est généralement pas le cas. Extra Dry est généralement un peu plus sucré que le Champagne Brut avec des niveaux de sucre compris entre 12-20 grammes de sucre par litre (1,2-2% de sucre).

Sec – Français pour « sec ou maigre » bien que les styles sec de Champagne mettent souvent en évidence un goût légèrement sucré avec un sucre qui reste dans la fourchette de 17-35 grammes par litre (1,7-3,5% de sucre).

Demi-sec – Littéralement « demi-sec » ou mi-doux en bouche, les demi-secs au Champagne apportent 33-50 grammes de sucre par litre (3.3-5% de sucre).

Doux – « Doux » en français, ce style champenois est assez doux (et assez rare) et met en valeur 50 grammes ou plus de sucre par litre (plus de 5% de sucre). Avec un taux de sucre supérieur à celui d’une canette de soda préférée, Doux est considéré comme un dessert.

Champagne Brut Saveur et accord mets et vins

Le Champagne Brut est sec en bouche, mais les arômes et les saveurs penchent vers la pomme, la poire et les agrumes, et peuvent évoluer vers la pêche et l’abricot dans les millésimes plus chauds. Les arômes classiques du pain frais, les textures crémeuses et les styles plus corsé sont l’influence directe de la levure utilisée dans la seconde fermentation. Le champagne brut s’associe à tous les mets, du caviar traditionnel aux délices de fruits de mer gorgés de beurre, en passant par les plats salés et aromatisés. L’acidité élevée et la carbonatation zippée coupent les huiles et les graisses avec une délicieuse précision gustative, faisant des pommes de terre sautées et des quiches salées, des huîtres Rockefeller et du saumon fumé un régal absolu.

Prix du champagne brut et du vin mousseux

N’oubliez pas que tout ce qui est fabriqué hors de France, étiqueté « Brut », est considéré comme du vin mousseux et non du Champagne. La plupart des pays producteurs produisent un vin mousseux, certains avec plus de succès que d’autres.

Du vrai champagne : Le Champagne français authentique a tendance à être le plus cher des vins effervescents. Les facteurs qui influencent le prix final d’un Champagne brut sont l’endroit où les raisins ont été cultivés (vignes haut de gamme ou humbles), le domaine qui a produit le vin, si les raisins de Champagne proviennent tous d’un seul millésime (plus chers) ou de plusieurs millésimes (les plus courants), et quel genre de réputation précède la bouteille (Dom Perignon, Cristal, Krug, Perrier-Jouët et autres peuvent faire quelques bouteilles plutôt chères).

Notre partenaire culinaire: https://www.gastronomiedeschefs.fr/

L’élaboration du champagne brut

Techniquement, le Champagne n’est Champagne que lorsqu’il est fabriqué en Champagne, en France, à partir de Chardonnay, Pinot Noir ou Pinot Meunier. C’est un assemblage de raisins, de vignes et souvent de millésimes (à moins qu’il ne s’agisse d’un champagne « millésimé »). Une moyenne de 45 vins tranquilles différents s’associent pour faire un assemblage final de Champagne, chaque maison de Champagne s’engageant pour une année i unique, mais cohérente, dans le style de la maison.